LA POPULARITE DU MARINE BAND

Quoi qu'il en soit, John Phillip Sousa va effectivement devenir le principal popularisateur du marine band. Ce sont les commerciaux de chez Hohner USA qui persuadent - probablement avec de généreux émoluements - le célèbre chef d'orchestre de se faire l'apôtre de cet instrument.

On voit fleurir des publicités présentant Sousa vantant le marine band et déclarant avec emphase: " Cet instrument est le socle d'une future brillante carrière musicale". Ou bien encore: " Beaucoup de jeunes gens, filles et garçons, qui apprennent d'abord la musique avec leur harmonica "marine band" Hohner deviendront les meilleurs éléments des orchestres symphoniques des Etats Unis"

            Et Sousa de composer une marche endiablée intitulée: "The harmonica wizard" (le sorcier de l'harmonica). L'essai sera transformé!

Durant l'après guerre de 1917-18, on comptera plusieurs milliers d'orchestres d'harmonicas à travers les Etats Unis avec - grâce à l'action déterminée du millionnaire excentrique et philanthrope Albert Hoxie et féru d'harmonica - des concours d'harmonicistes richement dotés à travers tout le pays. Le marine band - désormais décliné dans de nombreuses versions que l'on peut trouver sur le site de vente en ligne www.harmonicaland.com - est bien sûr le modèle pincipal d'harmonica de ces écoles et de ces concours.

            Depuis Philadelphie (où résidait Hoxie), la vague de l'harmonica et en particulier du marine band déferle sur l'ensemble des Etats Unis: Chicago, Dallas, Los Angeles et Hollywood. La popularité des ensembles d'harmonica créés par Hoxie engendre la création de très nombreux orchestres sur ce modèle. Comme toujours, Hohner aura su profiter de cet engouement pour "son" instrument en fournissant, à grands renforts de publicité, des harmonicas (et surtout des marine bands) à d'innombrables écoles à travers les Etats Unis.